• logo jouarre DEFINITIF
  • Dernière mise à jour :15 novembre 2018

 

DEMANDE EN LIGNE

Facebook Page

 

Formulaire d'aide au tranport scolaire

Téléchargez, complétez le formulaire ci-contre (à partir du 17/10) 
et retournez-le au Département avec les pièces suivantes

un certificat de scolarité, une photocopie de la carte scolaire bus, une facture délivrée par le transporteur et vos coordonnées bancaires.

  • Envie d'arrêter de Fumer
    L'Assurance Maladie vous aide

    arret tabac 2016Campagne de vaccination 
    Vaccination grippe 2016
  • Trouver la pharmacie
    la plus proche
    "MonPharmacien-idf.fr"

    kit com Bannières Banniere MonPharmacien 200x200
  • Site d'information sur
    les Permis de conduire

    Affiche
  • LégiPermis

    Sécurité Routière et Législation
    entourant le code de la route

    legislation-du-permis-de-conduire
    infractions-perte-de-points
  • "CJC"
    Consultations jeunes consommateurs

    CJC

L'Histoire de Jouarre

La racine toponymique de Jouarre nous renvoie sans doute à une ancienne occupation celte. Ajoutons à cela une occupation romaine dès la fin du 2e siècle, avec peut être l'aménagement d'un castrum (camp retranché) et l'on imagine aisément l'ancienneté du peuplement de ce territoire. Mais quoi qu'il en soit, l'essor jotrancien est à rechercher dans la première moitié du 7e siècle, lorsque Saint Adon fonde ici une abbaye, encore en activité à l'heure actuelle. Les invasions barbares du 9e siècle, les dégradations de la guerre de Cent Ans au 15e siècle, la Révolution française, autant d'événements majeurs qui ont touché cette commune. Mais le patrimoine local est resté intact, et si chaque époque a laissé sa trace, c'est pour mieux révéler ce qui avait été fait antérieurement?

Ainsi Jouarre reste l'une des rares communes de la région à conserver intact autant de vestiges des temps révolus. Joyau du patrimoine et de l'art mérovingien, les cryptes de Jouarre demeurent un ensemble unique en Europe, car elles sont les plus anciennes.

On ne passe pas à Jouarre, on s'y arrête !

DES ORIGINES TRES ANCIENNES

Au temps du roi Dagobert Ier, une grande école du palais réunissait à la cour, les fils des plus hauts dignitaires du royaume où il leur était donné une grande culture et une initiation à l'administration royale. C'est ainsi que le roi Dagobert choisissait ses ministres et ses évêques. Authaire, un haut fonctionnaire du palais, y fit instruire ses trois fils, Adon, Dadon et Radon. Originaires de la région, et plus particulièrement d'Ussy sur Marne, Authaire reçut chez lui, dans les années 610, la visite du célèbre moine Colomban. Après avoir acquis un haut niveau de culture, Adon, Dadon et Radon assurèrent de grandes fonctions au service du roi Clotaire II, puis de Dagobert Ier. Dadon fut chancelier du royaume puis nommé évêque de Rouen, Radon, fut trésorier de Dagobert Ier et Adon référendaire.

Adon quitta assez rapidement la cour du roi pour se faire moine. Il construisit alors un monastère de moines sur le site de Jouarre et le dota de son patrimoine exceptionnel. Des membres de la famille d'Authaire, tels que Agilbert et Ebrégisile rejoignirent Adon à Jouarre, puis ce fut au tour de Mode, sa soeur Balde et leurs nièces Telchilde et Aguilberte pour former une communauté de femmes. C'est ainsi que l'abbaye de Jouarre devint un monastère double, où hommes et femmes mènent une vie monastique, en même lieu, en des bâtiments séparés. Techilde en fut la première abbesse. Ainsi, les cryptes de Jouarre sont le tombeau des fondateurs.

Lire la suite (pour découvrir l'histoire des cryptes mérovingiennes, de l'Abbaye et de sa tour romane, du Manoir de Nolongue et du Domaine de Perreuse).